3 juillet 2007

5 juillet 2006

1 tortue1 tortue1 tortue

26 juin 2006

mdrrtortue.gif clique sur la photo!!!

La tortue

18 juin 2006

bonjour à vous, je vous remercie de venir sur mon blog. Bonne lecture, à plus…

contacte: tortue-brest@hotmail.fr 

Pourquoi les tortues ?

17 juin 2006

Mme, Mr, Pourquoi les tortues plutôt que les poissons rouges ?J’aime les poissons rouges, ils ne demandent pas d’attention si vous les installez dans un plan d’eau dehors. Eux vivent et se reproduisent naturellement.

Quant à la tortue, animal du passé, reptile qui a sû se différencier de la branche primitive, pour être différent, plus «  évolué  ». Ce phénomène s’effectue sur des millions d’années, elle peut vivre encore parmi nous pendant 200 millions d’années environ avant qu’elle ne s’éteigne.Un reptile primitif de l’ordre des chéloniens, que je côtoie depuis que je marche tout seul.

 Sachez que moi, petit bonhomme, j’avais alors pas plus de 3 ans, quand je passais des heures à lui parler pour lui faire sortir sa tête à madame tortue.

En 1969, la famille a déménagé pour s’installer dans une petite ferme, pour faire l’élevage de poulets de chairs, pigeons, dindes, pintades, canards, lapins, laissant la tortue dans son paradis sur terre.Puis à 14 ans un cousin, pas n’importe lequel, m’a donné pour mon anniversaire un couple de tortues adultes. Puis en septembre 1976, un algérien qui nous achetait fréquemment des gros lapins pour sa consommation personnelle, m’a offert un couple de tortues de son pays.Les 4 tortues vivaient dans un potager de 2000 m2. A la fin de l’été 1976, 4 petites tortues sont nées naturellement. Elles ont été placées dans la couche dans un parc en bois. Une petite tortue est morte 2 ans après sa naissance.

Quand mon papa bêchait une parcelle de jardin, il lui arrivait de trouver des œufs que l’on plaçait dans une caisse en bois avec de la terre. Mais nous n’avons pas eu d’autre naissance.

voilà pourquoi la passion pour ce reptile m’est venue.

     

    

  

 

 

 

 

LA LEGALISATION

17 juin 2006

Pourquoi vouloir légaliser notre élevage de tortues terrestres?Comme beaucoup d’autres personnes nous aimons les tortues depuis notre enfance.Dans les années 1960 à 1980, qui n’avait pas une tortue dans son jardin?Comme un poisson rouge aujourd’hui, hier la tortue était en vente libre dans toutes les graineteries, animaleries, poissonneries, marchés, tombolas de fête paroissiale ou scolaire. Son prix dérisoire et peu de conseils d’élevage qui étaient souvent faux, comme de donner du pain et du lait, ont largement contribué à la perte de l’espèce française et à l’importation abusive et massive de tortues étrangères : d’Espagne, du Maroc, d’Algèrie, de Tunisie, de Grèce, de Turquie, d’Egypte. Aujoud’hui on voyage facilement dans ces pays, il ne faut pas ramener de tortue, ne vous appropriez pas ce qui appartient à la vie sauvage, ne vous laissez pas tenter.

Aujoud’hui on trouve toujours des tortues dites de terre à vendre avec facture*, qui comporte le N°de CITES qui vous autorise l’aquisition de ce NAC (nouvel animal de compagnie), qui sont souvent des tortues d’Afrique, de Russie, d’Amérique qui ont un biotope particulier. Il faut donc bien se renseigner auprès d’association ou de capacitaire comme nous, qui pouvont vous dire ce que nous savons sur telle ou telle espèce. Il y a internet, vous y êtes, alors cherchez des informations avant de vous engager avec un animal tel que la tortue car elle peut survivre à vous même ou mourir dans les mois qui suivent son aquisition, donc il faut lui prévoir un avenir qui passe aussi par déclaration .

www.gouv.ecologie.fr; il y a aussi la DSV (direction des services vétérinaires) dans chaque département, on peut aller les voir sans crainte.La loi a bien changé en 30 années. Parce que la tortue a disparue dans la nature, la convention de Washington ou CITES a établi un réseau mondial de contrôle du commerce international des espèces sauvages les plus menacées; il y a les annexes I , II , III . Le ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement, direction de la nature et des paysages – sous direction chasse, faune, flore sauvage, bureau des échanges internationaux d’espèces menacées, a créé un règlement des communautés européennes avec des annexes: A , B , C , D . Donc actuellement la tortue se place dans une de ces annexes. Ne pas oublier, le journal officiel des communautés européennes qui se modifie souvent.

Face à la surexploitation commerciale de cet animal, le transport, l’importation et l’exportation de certaines espèces, petit à petit la tortue a disparu de la vente, de nos jardins, mais pas de nos esprits et de nos cœurs.

D’ailleurs son image est largement utilisée dans la publicité, dans toutes sortes de bijoux de petites ou de grandes valeurs, en pierre précieuse ou semi-précieuse, en bois précieux ou ordinaire, en acier de toute qualité, en confiserie, en os, en verre, en plastique, en céramique, en laine, en autocollant, en défense de mammouth, en boîte à pillule ou autres, en broche, en montre, en porte-clé, en marque de vêtement, en timbre, en tableau de peinture, sur étiquette de bouteille, sur carte téléphonique, sur vêtement et livre pour enfants; justement ces enfants qui n’ont pas la chance pour la majorité d’entre eux d’en avoir déjà vue en vrai.

Nous souhaitons simplement par Amour et Respect de cette espèce menacée, l’aider à vivre heureuse dans nos jardins, en la protégeant et en favorisant sa reproduction par race respective, en conseillant les propriétaires dans chaque département pour que la tortue vive bien, dans de très bonnes conditions, afin de sauvegarder notre Dame Tortue, patrimoine animal de la terre .

Plus concrètement, en légalisant nos Tortues encore considérées non domestique.

En les élevant avec respect, en leur offrant la protection de passionnés, nous espérons contribuer à la sauvegarde de l’espèce et bien sûr diminuer le nombre de tortues prélevées dans leur milieu naturel, en France ou ailleurs dans le monde.

Un biotope naturel qui diminue chaque jour, réduit par l’urbanisation, l’exploitation abusif purement lucratif pour certaine personne ou certain gouvernement, la pollution, les incendies chaque année dans le Var, le ramassage légal ou illégal dû à une réelle demande des particuliers, que l’on peut peut-être nous-même passionnés, satisfaire.

Respectons, Protégeons et Légalisons nos chères Tortues… contactez moi.

*Ce sont des animaleries qui ont un vendeur capacitaire de chéloniens.

 

 

 

 

 

 

Déclaration Universelle des Droits de l’Animal

16 juin 2006

Déclaration Universelle des Droits de l'Animal dans Non classé dans Non classé

titre_right_5
  balanceConsidérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s’étant différenciés au cours de l’évolution des espèces, Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d’un système nerveux possède des droits particuliers, Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l’homme à commettre des crimes envers les animaux, Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l’espèce humaine du droit à l’existence des autres espèces animales, Considérant que le respect des animaux par l’homme est inséparable du respect des hommes entre eux,         

La Déclaration Universelle des Droits de l’Animal a été proclamée solennellement à Paris, le 15 octobre 1978, à la Maison de l’Unesco. Son texte révisé par la Ligue Internationale des Droits de l’Animal en 1989, a été rendu public en 1990.

Article premier:
Tous les animaux ont des droits égaux à l’existence dans le cadre des équilibres biologiques. Cette égalité n’occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Article 2:
Toute vie animale a droit au respect.

Article 3:
1- Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels.
2- Si la mise à mort d’un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d’angoisse.
3- L’animal mort doit être traité avec décence.

Article 4:
1- L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s’y reproduire.
2- La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l’animal sauvage à d’autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

Article 5:
1- L’animal que l’homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs.
2- Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort de manière injustifiée.
3- Toutes les formes d’élevage et d’utilisation de l’animal doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l’espèce.
4- Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter aucune violence.

Article 6:
1- L’expérimentation sur l’animal impliquant une souffrance physique ou psychique viole les droits de l’animal.
2- Les méthodes de remplacement doivent être développées et systématiquement mises en œuvre.

Article 7:
Tout acte impliquant sans nécessité la mort d’un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

 Article 8:
1- Tout acte compromettant la survie d’une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c’est à dire un crime contre l’espèce.
2- Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.

Article 9:
1- La personnalité juridique de l’animal et ses droits doivent être reconnus par la loi.
2- La défense et la sauvegarde de l’animal doivent avoir des représentants au sein des organismes gouvernementaux.

 Article 10:
L’éducation et l’instruction publique doivent conduire l’homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.

 MERCI A TOUTES LES PERSONNES QUI RESPECTENT LA Déclaration!    

PAPEPRASSE !!!

15 juin 2006

Aujourd’hui été 2006 j’ai :

2 couples reproducteurs de hermann,

2 couples reproducteurs de graéca,

1 couple reproducteur de horsfieldii,

 2 couples reproducteurs de pardalis,

comme j’ai plus de 6 adultes, j’ai du passer mon capacitaire de chéloniens.

Jusqu’à 6 tortues maximum une simple déclaration à la préfecture suffit Qvoir le texte avant d’avoir une tortue .

Pour garder ses tortues chez soi, tout en étant en règle avec la nouvelle loi, il y a aussi un puçage obligatoire pour toutes les espèces en annexe A ou I .

Ainsi votre tortue se trouve sur un registre national avec toutes les sécurités , comme votre animal de compagnie.

Si on vous cède une tortue elle doit être pucée si sa longueur est plus de 10 cm, obligatoirement son registre doit vous êtes donné.

Si on vous cède une tortue de moins de 10 cm des photos d’elle, de la carapace, du plastron, d’un signe particulier, doivent vous êtes donné avec son registre. Plus tard le puçage sera fait par le vétérinaire de votre choix.

Q Avant d’avoir la tortue, il vous faut remplir et expédier les documents qui suivent à la *D.S.V. de votre département : *direction des services vétérinaire.

 

-la feuille cerfa N° 12446*01,

cette feuille vous donne le signalement de l’animal, le signalement du détenteur au moment du marcage, le signalement de la personne ayant procédé au marquage.

-la feuille cerfa N° 12448*01 ,

cette feuille est le registre des entrées et sorties d’animaux d’espèces non domestiques dans un élevage d’agrément, remplie et signée par le préfet ou le commissaire de police ou le maire ou l’officier de gendarmerie. Cette feuille cerfa est accompagnée d’une feuille d’entrée, paraphée par la personne qui aura rempli la feuille cerfa. Et d’ une feuille de sortie, paraphée par la personne qui aura rempli la feuille cerfa.

Et d’une notice explicative du registre des entrées et sorties.

 

-Une feuille qui est la demande d’autorisation de détention d’animaux d’espèces non domestiques qui comprend 4 paragraphes :

A – espèce ou groupe d’espèces

B – alimentation

C – reproduction

De l’autre coté de la feuille : description des installations et des conditions de détention des animaux.

 

-Une feuille cerfa N° 12447*01

Cette feuille de demande d’autorisation de détention d’animaux d’espèces non domestiques comprend 4 paragraphes :

*Identification du demandeur

*Activités pratiques

*Espèces pour lesquelles l’autorisation est demandée

*Modalités d’acquisition des compétences

 

-Une feuille comprenant 3 paragraphes :

D – installations d’hébergement des animaux

E – mesures d’hygiène

G – prévention des maladies

 

-Une feuille DDSV 95 :

C’est une grille d’aide à l’application de l’arrêté du 10 août 2004.

 

Il vous faut aussi un plan cadastre de votre propriété et un plan général des installations. 

-Enfin la feuille de transport:

  que vous remplissez et que la DSV vous rendra par courrier pour que vous puissiez rapporter l’animal dans votre véhicule en toute sécurité, pour sa nouvelle demeure.

avec ça on a fait le tour, dur dur hein!!!

 

 

 

 

  

 

 

 

 

15 juin 2006

Les prédateurs de la tortue :

Adulte la tortue a peu de prédateur à par les chiens, car la tortue à une odeur dos à moelle avec 4 pattes qui bouge, les chats pour le  jeu. 

 L’herbe haute au printemps on ne voit pas la tortue, la tondeuse coupe la carapace.

 On bêche la terre au printemps et on coupe la tortue enterrée.

Les végétaux que l’on place dans un coin   du jardin que l’on fera brûler plus tard quand le temps se prêtera , mais la tortue va dessous pour se protéger de la pluie, du soleil; on brûle les déchets et on retrouve une carapace dans les cendres.

 Pour que cela n’arrive pas, faites un parc à votre tortue où aucun chat ni chien ne puisse pénétrer et où vous aurez d’un coup d’œil repéré votre tortue.

Quand la tortue hiberne, il y a les souris, les rats, les surmulots, qui peuvent faire un casse-croûte avec la tortue.

 Le remède :

 Super souricide de cher KB ,il est  le seul que je connaisse que l’on peut mettre dans les enclos, sans risque pour les tortues. Les doses sont en plastique qui résiste au soleil, à la pluie, que les escargots ne mangent pas car la    hermanni mange les escargots.

 Quand la tortue est juvénile, il y a en plus comme prédateur :les pies, les corneilles, les corbeaux, les geais, les hérissons, en faîte tous les carnivores, peuvent en faire leur repas.

 Le remède :

 Un enclos grillagé dessus et dessous avec du grillage de 12,7 x 12,7mm B 0 ,8mm en maille métallique soudée, ce qui  permet de bien surveiller le juvénile , et d’éviter plein de problème et d’angoisse.    

{« nourriture de la tortue »}

14 juin 2006

Ce que ne mange pas la tortue  dite de terre ! ! !

Steak haché frites !

 Pain beurre !

Saucissons secs !

Pain trempé dans du lait !

Nourriture pour chien ou chat !

Les restes de table en général ! Ou bien on place la tortue dans le potager pour qu’elle se nourrisse toute seule !

Des compléments nutritionnels pour tortue en permanence !

Et oui ! quand je parle avec des gens qui possèdent une tortue c’est un peu tout ça que j’entends.

LA tortue sauvage de terre:

 de France ou

 de Grèce ou

 de Tunisie ou

 du Maroc ou

 d’Algérie ou

 de l’Egypte ou

 de la Turquie ou

 d’Espagne ou

 de n’importe quel autre pays,

les tortues de tous ces pays sont plutôt herbivores ;

La nourriture proposée aux tortues doit se rapprocher au maximum des conditions naturelles d’alimentation qui je dois dire est assez pauvre*:

*(biotopes secs= nourritures rares.)

Dans la nature elles consomment :

Des plantes sauvages ou mauvaises herbes pour nous les humains,

Telles que :

Toutes les variétés de pissenlit ,

Toutes les variétés de séneçons ,

Toutes les variétés de plantains ,

Toutes les variétés de trèfles ,

Toutes les herbacées, graminacées, papilionacées ,

Les tortues mangent les feuilles et les fleurs de toutes ces plantes et de bien d’autres encore ;

Du foin séché de pelouse ordinaire ou herbe à vache ou herbe de terrain de football toute l’année dans les enclos, car la tortue se nourrit d’aliments secs aussi.

Certaines espèces comme la hermanni mange des aliments carnés comme :

des escargots,

des limaces,

des vers de terre,

des pucerons,

des chenilles.

 Il arrive aussi qu’elle mange les déjections de ses congénères pour les sels minéraux contenus dedans.

C’est une des très nombreuses raisons pour laquelle il ne faut pas mélanger les espèces entre elles, ou laisser la tortue manger les excréments du chien.

Si en captivité vous donnez à votre tortue les restes de table ou la nourriture pour chien ,La tortue va développer des maladies humaines telles que :

Obésité avec foie gras qui entraîne la mort ,

Problèmes cardiaques qui entraînent la mort ,

Cancers qui entraînent la mort ,

Et :

Ostéofibrose maladie animale qui entraîne la mort ;

La tortue apprécie n’importe quel régime pas ‘ naturel ’, car elle est très très gourmande, mais sa vie sera très très courte. Très grosse à 20 ans elle trépassera 10 ans plus tard, au lieu de vivre une vie saine pouvant aller jusqu’à 80 ans, car dans une famille d’humain 4 à 5 générations devront s’occuper d’une seule tortue si tout va bien.

Vous avez vu à la télévision ou entendu parler de la maladie de la vache folle ; l’homme a donné à son bétail herbivore de la farine animale, pour lui donner un apport supplémentaire de protéine, bien en apparence et pourtant ;

Au bout de tout ça, la N ! ! !

Je serai clair, avec du soleil en permanence la tortue a besoin d’un apport en calcium de 1 pour 3 de phosphore minimum donc la teneur en vitamines A est élevée.

 EX : pissenlit, 2.9 : calcium 2 phosphore 9.

 Vous pouvez donner un apport supplémentaire de calcium en lui donnant :

Pour la juvénile de la poudre d’os de sèche que vous déposez sur la nourriture en toute petite quantité, plus tard des tranches, puis adulte une sèche dans l’enclos. Si vous prélevez les os de sèche sur les plages faites les bouillir 2 fois dans de l’eau .

PLUS d’info sur :

 testudomaniac.com